« En finir avec Eddy Bellegueule » – Edouard Louis

Récit émouvant d’un auteur souhaitant mettre fin à la différence

Résumé

Dans un roman témoignage où il dénonce la brutalité d’une société impitoyable avec les plus faibles comme avec ceux qui ne sont pas dans la norme, l’auteur règle ses comptes avec un passé qui ne l’a pas épargné. Victime des pires préjugés, il nous invite à partager le récit poignant d’une adolescence meurtrie par la bêtise et l’ignorance.

L’avis de Christelle

Déjà, le titre. Percutant. Dès les premières lignes, le choc est là, il confronte. La réalité qu’Edouard Louis décrit, elle est proche, et récente. Ce n’est pas une autre époque, un autre lieu. C’est là, tout près. C’est une vie, des vies qu’on frôle parfois. C’est une culture autre, insaisissable. D’habitude, Edouard Louis rend ce monde réel, puissant. Il nous oblige à sentir, à vivre au plus près de l’auteur, absolument tout. Bien sûr, il y a sa douleur à lui, celle de se savoir différent, de devoir faire semblant, pour survivre ou essayer. Tous les jours, la souffrance est là. Mais qu’en faire quand on est enfant, ou plus tard, ado ? S’y cogner, encore et encore, parce qu’il n’y a, pour le moment, pas d’autres choix.

Références

LOUIS, Edouard. « En finir avec Eddy Bellegueule ». Editions Seuil, 01/2014.  224 pages.