« Normal people » – Sally Rooney

Quand les prémices de l’amour chamboulent les vies de jeunes tourtereaux

Le résumé :

Connell et Marianne ont grandi dans la même ville d’Irlande. Il est le garçon en vue du lycée, elle est la solitaire un peu maladroite. Pourtant, l’étincelle se produit : le fils de la femme de ménage et l’intello hautaine connaissent ensemble leur premier amour. 

Un an plus tard, alors que Marianne s’épanouit au Trinity College de Dublin, Connell s’acclimate mal à la vie universitaire.

Un jour, tout est léger, irrésistible ; le lendemain, le drame pointe et les sentiments vacillent. 

Entre eux, le jeu vient tout juste de commencer.

Sally Rooney réussit le tour de force de donner une dimension unique et universelle à cette histoire. Porté par des dialogues saisissants de justesse, Normal People est un roman magistral sur la jeunesse, l’amitié, le sexe, sur les errances affectives et intellectuelles d’une génération qui n’a plus le droit de rêver, mais qui s’entête à espérer.

L’avis de Christelle :

Quand Sébastien Minustru en a parlé, non seulement je l’ai commandé mais j ai même essayé de trouver la série sur Apple tv. « Normal people », c’est Connell et Marianne, ce sont leurs amis, leurs familles, ceux qu’ils aiment moins aussi. C’est ce que nous sommes, jeunes et moins jeunes, portés par nos rêves, emportés par nos réalités, à cloche pied entre les deux.

Connell et Marianne se connaissent du lycée, un lycée irlandais, dans une petite ville inconnue des Belges qui ne connaissent pas l’Irlande. Marianne est vieux jeu, voire ringarde, elle vient d’une famille aisée de la région. Connell, c’est le play-boy de l’école, celui dont tout le monde veut être l’ami. Il est beau, mais il porte toujours les mêmes habits. Les mêmes baskets. Sa maman fait le ménage chez Marianne. Quand il vient rechercher sa mère, il croise Marianne. Ils ne cesseront plus de le faire.

Très vite, ils partagent une intimité qu’ils veulent garder secrète, surtout Connell. Marianne accepte les conditions. Un moment. Puis, ils grandissent et Marianne impose d’autres règles à ce jeu qui ne l’est pas. Marianne n’est plus ce qu’elle était. Il croit qu’elle mène la danse. Ce n’est pas tout à fait ça. Connell et Marianne sont les meilleurs amis du monde, ils font l’amour sans être en couple, ils s’arrêtent aussi, et mènent alors leurs vies. Leur complicité est limpide, elle crève les yeux de leurs amoureux. Elle blesse. Et eux en souffrent.

Il y a ce je ne sais quoi qui les empêche d’être ensemble. C’est pourtant entre eux que tout a l’air plus fort, plus vrai et plus intense. Ce roman de Sally Rooney, d une écriture claire et dynamique, évoque la jeunesse et ses errances où maints adultes peuvent se retrouver. Un vrai plaisir

Les références :

ROONEY, Sally. « Normal People ». Editions de l’Olivier. 03/2021. 320 pages.

Auteur : Le fil à la page

Ma passion pour les livres n'a aucune limite vu que j'en dévore 2 à 3 par semaine. Pour moi, il s'agit d'une véritable addiction positive car je peux voyager dans tous les univers de l'imagination. Je vous invite à partager cette passion et à découvrir mes présentations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :